45px

Déconfinement : vivre avec les consignes et garder le cap 

45px
Déconfinement : vivre avec les consignes et garder le cap
9 juin 2020

Nicole Fortier, intervenante psychosociale

 

45px
Bloc texte

Le déconfinement graduel n’enlève pas les consignes reçues depuis le début de la pandémie : distanciation sociale, lavage des mains, port du masque dans les lieux publics lorsque la règle du deux mètres ne peut pas être respectée. Mais enfin, dernièrement, les rassemblements extérieurs de dix personnes maximum provenant de trois cellules familiales sont permis. Ouf… Une bouffée d’air bien accueillie par tous. Le confinement que nous avons connu, petits et grands, s’est révélé intense, porteur de stress, d’anxiété et d’expériences multiples.

Ces consignes émises par la santé publique sont énoncées en point de presse, dans les médias, sur les réseaux sociaux et sur les affiches des différents lieux publics. Les enfants sont à même de les voir sans cesse, et même pour certains de les vivre à la garderie ou à l’école. Ils en parlent avec vous et c’est à vous de les rassurer.

C’est normal que chaque parent véhicule l’information selon ses convictions, sa compréhension et ses émotions. Oui, la peur, l’inquiétude, l’incertitude et le virus demeurent présents dans notre quotidien à tous. Et c’est tout à fait humain de vivre un inconfort, de s’ajuster, de se réajuster. Alors, comment accompagner nos enfants dans tout ce processus adaptatif qui évolue avec la situation ?

Dans la mesure du possible, on doit tenter avant tout de ne pas transmettre nos craintes à nos enfants et de se positionner sur les divers enjeux liés à la pandémie et de leur expliquer.

Parfois, certaines nécessités orientent nos décisions et c’est bien compréhensible. D’où l’importance de rester cohérents dans nos choix, dans la mesure où votre réalité le permet. C’est aussi une bonne idée de convenir avec les familles que nous fréquentons les mesures que nous privilégions, afin de nous assurer que chacun est sur la même longueur d’onde. La recette gagnante porte sur le respect mutuel et le partage de valeurs communes.

Il y aura peut-être des choix différents d’une famille à l’autre, des contradictions, des remises en question, mais la communication, la flexibilité et la souplesse constituent des atouts majeurs dans cette situation unique.

Nos enfants feront des acquis au même titre qu’ils développent des habiletés tout au long du parcours de leur vie. Faites-leur confiance, eux aussi ont déjà appris de cette expérience de confinement. Vous serez surpris de leurs réflexions et commentaires.

Maintenir le cap c’est resté branché sur ce qui est bien pour nous et nos enfants sans nous culpabiliser. Nous faisons tous de notre mieux.

 

Références
Covid-19. Le déconfinement expliqué aux enfants, naitreetgrandir.com/fr/nouvelles/2020/05/11/covid19-video-deconfinement-explique-enfants/ 2020.
Maladie à coronavirus COVID-19. Mon enfant est inquiet en raison de la pandémie, comment le soutenir, publications.msss.gouv.qc.ca/msss/fichiers/2019/19-210-15W.pdf 2020.
COVID-19  : Comment la pandémie touche-t-elle les tout-petits et leurs familles ?, tout-petits.org/publications/sur-le-radar/covid-19/ 2020.

 

Lire aussi notre foire aux questions Déconfinement : le retour à la garderie
ou voir notre capsule vidéo

45px
45px