45px

Les hauts et les bas des cadeaux 

45px

Quelques mois avant la célébration de Noël ou d’un anniversaire, les enfants commencent à rêver aux cadeaux qu’ils recevront. Les idées s’additionnent, se modifient de jour en jour. D’ailleurs, fabricants de jouets et commerces font miroiter toutes sortes de trésors qui génèrent une multitude de demandes de vos jeunes lorsque vous magasinez en leur compagnie. Mais, votre porte-monnaie ne vous permet pas toujours de satisfaire leurs désirs.

Alors, que faire ?

Admirez ensemble ces objets pour entamer une certaine discussion entre vous.

Ensuite, suggérez-leur de dresser une liste de ce qu’ils souhaitent recevoir à leur fête ou Noël. Avec les plus petits, on remplit cette liste avec eux et on les aide à classer leurs choix par ordre d’importance. Par contre, les plus jeunes comme les plus grands ne maîtrisent pas toujours la notion d’argent. Pour éviter quelques déceptions, vaut mieux mettre quelques « petits bémols » et réduire les attentes. Par exemple, dites-lui de façon très naturelle : « On a le droit d’espérer le plus beau cadeau de nos rêves. Mais si jamais il coûtait très cher ? Trop cher ? Peut-être que ce sera une autre surprise qui se retrouvera sous l’arbre. »

Si vos enfants croient encore au père Noël, rappelez-leur que ce dernier distribue des présents à TOUS les enfants la nuit du 24 décembre. Pour leur fête, ils accepteront sans doute l’idée de prévoir divers choix possibles pour les différents membres de la famille selon leur capacité financière.

Si votre jeune semble triste et déçu parce que son souhait ne s’est pas concrétisé, montrez-lui que vous comprenez ce qu’il ressent. Cela l’aidera à chérir les autres objets donnés. Dans le cas d’un anniversaire, proposez-lui de demander le cadeau non reçu au père Noël… Qui sait ?

Lire aussi:
La valeur de l'argent : complexe à intégrer !

 

45px
45px