45px

Les enfants difficiles à table 

45px

Voici dix suggestions pour rendre les repas en famille agréables :

  1. Pour les jeunes enfants, limitez leur durée à 15 ou 20 minutes. Avant quatre ans, les petits ne peuvent rester assis longtemps. Cette capacité s’acquiert graduellement. Créez un moment propice au calme en évitant toute stimulation électronique.
  2. Prévoyez une collation nutritive avant le repas. Préparez des crudités : s’il n’a pas faim lors du souper, il aura au moins pris une bonne dose de vitamines !
  3. Laissez-leur le temps de s’habituer à une nouvelle réalité. Lors des périodes d’adaptation à la garderie/école ou de tout autre changement dans leur vie, les jeunes refusent parfois de manger. Si la situation persiste, elle peut toutefois révéler un problème physique ou psychologique. Consultez un professionnel au besoin.
  4. Donnez-leur une légère portion « pour goûter ». De façon générale, les enfants se méfient de la nourriture inconnue. Ainsi, ils s’accoutumeront peu à peu à ceux-ci.
  5. Affichez des images très colorées d’aliments sains afin qu’ils les reconnaissent. Aussi, vous favoriserez leur appétit pour ces derniers.
  6. Utilisez le jeu de temps à autre. En jouant au restaurant, les petits s’amuseront et ils videront leur assiette en un temps record.
  7. Permettez aux enfants de décider de la quantité qu’ils souhaitent manger. En tant qu’adulte, c’est vous qui déterminez le contenu et l’heure du repas, mais n’oubliez pas que chaque jeune a son propre appétit.
  8. Ne préparez pas un menu différent pour les satisfaire. Ignorez leurs récriminations ou dites-leur, sur un ton calme et sans reproches : « Dans cinq minutes, je ramasse tous les plats. » Le moment venu, exécutez-vous sans égard aux larmes, contestations ou promesses. Les enfants verront probablement le repas suivant d’un autre œil.
  9. Ne menacez pas les petits de les priver de dessert. Cela lui accorde trop d’importance et laisse croire qu’ils peuvent négocier.
  10. Gardez en tête que vos propres attitudes face à la nourriture influencent le comportement que votre jeune va adopter.

45px
45px