45px

La discipline : les principes de base (partie 2) 

45px

Tous les parents aiment leurs enfants et veulent leur communiquer leurs valeurs. Cette transmission nécessite de leur part un engagement à exercer leur rôle « d’autorité », c’est-à-dire d’endosser la pleine responsabilité d’amener leurs jeunes vers la maturité physique, psychologique, affective et intellectuelle. L’expression de celle-ci passe par une saine discipline qui entraînera bien sûr des limites et contraintes pour les enfants. 

Le principe des 5 C1 s’applique :

1.      Instaurez des règles CLAIRES. Les enfants doivent savoir exactement ce qui est attendu d’eux. Ils doivent apprendre ce que vous permettez ou non. N’oubliez pas de donner des explications brèves, mais précises. Les tout petits sont incapables d’extraire l’idée principale d’un long discours. Évitez les multiples arguments dont ils ne retiendront que le premier ou le dernier mot ;

2.      Les règles doivent rester CONCRÈTES pour que les jeunes comprennent ce que vous leur demandez. Par exemple : « Je veux que tu ramasses tes jouets » au lieu de : « J’exige que la salle de jeu soit propre ». Employez des termes qui désignent les actions que vous vous attendez. Les concepts abstraits ou vagues comme comportement, attitude, respect, « être gentil », etc., s’avèrent plutôt inefficaces. Remplacez-les par des verbes : frapper, sauter, crier, manger, dormir, dire merci, s’il vous plaît, etc. ;

3.      Appliquez les codes de façon CONSTANTE bien que cela demeure parfois difficile. Lorsque les enfants peuvent anticiper la réaction d’un parent, cela le sécurise. Si l’on suspend une règle pour une sortie spéciale, on doit expliquer clairement la situation ;

4.      Les consignes doivent être COHÉRENTES. Vous êtes un modèle. Donc vous vous soumettez aux mêmes règles qu’eux. Par exemple : « On ne crie pas dans la maison » s’adresse à tous ;

5.      Prévoyez des CONSÉQUENCES. Les jeunes tendent à tester les limites d’où la nécessité d’imaginer des actions en lien avec l’écart. Pensez à des gestes de réparation lorsqu’ils dépassent les bornes.

Ne répétez qu’une fois la demande avant d’annoncer des représailles et d’agir. La DISCIPLINE représente un grand défi et exige de la persévérance, mais cela pave la voie à une adolescence plus respectueuse et une vie adulte harmonieuse.

 

Pour lire la première partie, c'est ici!

Pour lire la troisième partie, c'est ici!



1 VALLIÈRES, Suzanne. Les Psy-trucs, pour les enfants de 3 à 6 ans. Montréal, 2009, Les Éditions de L’Homme, p.75-76

 

45px
45px